mercredi 10 septembre 2008

Bloc Party dévoile son intimité

Quoi de neuf chez Bloc Party ? Alors que nous les avions laissés pour morts en pleine déperdition Electro/Rock, nos amis londoniens sont de retour avec un 3ème opus que personne n’attendait.

C’est donc « Intimacy » qui a la lourde tâche de faire suite au décevant « Weekend in the city » qui avait fait perdre espoir à une nuée de fans.
Contrairement aux Inrocks qui voient dans cet album un signe de maturité, je l’ai pour ma part trouvé encore plus fade que le précédent.
Il s’agit d’un album très court, sûrement bâclé, dans lequel la technique et les effets ne camouflent qu’à moitié le manque d’inspiration du quatuor. La voix de Kele est toujours au premier plan, histoire de bien nous rappeler qu’il est le leader, et étouffe tous les bon riffs dans un magma sonore trafiqué en studio. Et puisque que Kele n’aime pas la concurrence, le flamboyant batteur du groupe a définitivement été remplacé par une boite à rythme…

Il s’agit de ma réaction à chaud et j’imagine qu’après une écoute plus approfondie j’apaiserais mes propos. Quoi qu’il en soit, je n’arrive pas à envisager cet album comme la preuve que Bloc Party va succéder à Radiohead (dixit les Inrocks), je le vois plutôt comme un vulgaire album de transition, sorti à la hâte, et qui vaut tout juste le coup d’être téléchargé.

Le débat est ouvert, voici en attendant "Mercury" premier single issu d'"Intimacy":

6 commentaires:

good stock picks a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
game online computer video pc free a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Kevin a dit…

Mouais...j'accroche pas plus que ça...

benoit a dit…

album très décevant en effet !

Vince a dit…

Je suis également déçu par cet album par contre, contrairement à d'autres, j'avais beaucoup aimé le second.
Qu'est ce qu'il nous sortent cet album juste un an après le précédent comme ça à l'arrache (que personne n'attendait comme tu dis). OK ils changent un peu de style mais là je crois qu'ils se sont ratés, c'est dommage.
Je vais encore l'écouter quelques fois on sait jamais mais je dout que je change d'opinion...
Dommage car j'avais bien aimé le single entre les deux albums : Flux
Bon, les gars maintenant, bossez quelques années et sortez nous un album génial dans 4 ans !

Jérem' a dit…

un album très bof en effet...