mercredi 12 novembre 2008

Oasis hors du temps

On les croyait finis, perdus, drogués, fâchés, en panne d'inspiration. Oasis, "plus grand groupe de rock'n'roll de tout les temps" auto-proclamé par un Noel Gallagher alors au firmament de sa gloire 90's, n'était plus que l'ombre de lui même depuis le diptyque "Definitely Maybe"/"What's the story (Morning glory)", pierre angulaire de la Britpop arrogante.

Que ce soit "Be here now", "Standing on the shoulder of giants" ou encore "Heathen chemistry", aucun des albums suivants ne soutinrent la comparaison avec leurs illustres aînés. Pourtant, une lueur survint au milieu du marasme lors de la parution de "Don't believe the truth", album qui disposait d'une certaine fraîcheur pop puisée dans les premiers albums des Who et autres Kinks, et ouvrait ainsi la voit au renouveau.

Et le renouveau d'Oasis, il se nomme "Dig out your soul". Les lads de Manchester se remettent enfin en question, et le résultat est là: tandis que "Bag it up", morceau d'ouverture, met tout le monde d'accord avec son riff crasseux et redondant, Liam nous compose une ballade d'anthologie ("I'm outta time") en hommage à son idole de toujours, John Lennon. Suffisant pour faire rentrer les frères ennemis au panthéon du rock.

La video de "I'm outta time":

2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est vrai qu'il est bien cet album.

Lucy a dit…

Très bon album,
nous avons écrit une chronique dessus sur notre blogzine : http://youcanroll.blogspot.com

à plus!