vendredi 11 avril 2008

Liam Finn, le nouveau Remy Bricka?


C'est terrible. Je m'ennuie de plus en plus au bureau. Et c'est encore pire depuis que le nouveau petit stagiaire (Pierre-Machin) est arrivé. Une petite teigne qui parle tout le temps, ce qui est ma foi excessivement pénible, d'autant qu'il a l'haleine terriblement fétide...Alors il faut bien que je m'occupe. Et pour cela, j'envoie Pierre-machin préparer du café, faire des photocopies, se brosser les dents, acheter un sandwich poulet-crudités, ou rechercher un dossier comptable à droite ou à gauche, puis, profitant de ma solitude retrouvée, hop! clic droit sur la croix rouge et hop! au revoir le tableur excel... Petit regard à droite, ...puis à gauche, pour s'assurer que le chef (cette fouine de Michel Michal) n'est pas dans les parages... Et là : hop! ... direction Youtube...

A titre indicatif, les 2 semaines précédentes m'ont ainsi permis de visionner successivement :
- les 792 "S.A.V. des émissions",
- les 158 vidéos de la "blogothèque",
- les 78 "chansons du dimanche",
- les 106 "François l'embrouille"
- les 82 lives des "flight of the conchords"

...Et cela en toute discrétion, et payé par l'entreprise en sus ! Elle est pas belle la salade?
Bien sûr, cela demande une grande expérience, une attention permanente, guettant le moindre bruit de carillon d'ouverture d'ascenceur, de pas de Mephisto, voire de poignée de porte, qui pourraient signaler l'intrusion imminente de Michel Michal dans mon bureau, ce qui me vaudrait surement un blâme.

Cette semaine est placée sous le signe du visionnage des 12.568 émissions du présentateur américain David Letterman, ce qui est une tache apparament ardue, mais à mon avis accessible. Et c'est mardi matin, aux alentours de 10h, pendant que j'avais envoyé cette petite raclure de stagiaire chercher une ramette de feuilles A4 sous le bureau de Régis Lateur, que j'ai découvert la vidéo de Liam Finn chantant "Second chance" sur le plateau de l'émission de la chaine CBS. A mes yeux, un des meilleurs lives de David Letterman. Ce type est à lui tout seul, grâce à son talent (et un peu aussi à sa pédale de sample...) l'équivalent d'un groupe tout entier. On pourrait par exemple comparer le seul Liam Finn à l'ensemble du groupe We are scientists : même barbe, même rythme punchy, même son de guitare, même batterie qui mitraille ... Mais en un seul homme ! Une réincarnation hype de l'Homme-orchestre en quelque sorte.

Impressionné, je décide de creuser un peu l'affaire, comme dirait Emile Louis.
Allons voir sur Wikipedia qui est ce Liam Finn :
(oh ... je crois que j'entends le bruit de l'ascenceur qui monte)
vite!... wikipeida, merde!, non...
wikdidepiia, MERRRDE ! vite vite! ....
(oh j'entends des bruits de pas dans le couloir)
"Liam Finn is a singer/songwriter, born on 24 September 1983 in Melbourne, Australia; he moved to New-Zeala..."


2 commentaires:

JoJosho a dit…

Attention! See Please Here

DUDE a dit…

y font vraiment chier les stagiaires.