jeudi 6 décembre 2007

Les Arctic Monkeys passent pour des singes.


Le ridicule ne tue pas, certes, mais il vaudrait parfois mieux. Car il y a des limites à ne pas franchir, même quand on est un Arctic Monkey. Heureusement les caméramen de Jonathan Ross étaient là pour nous filmer la solitude dans toute sa perfection. Et l'on voit bien que nos singes du jour ne se sentent pas très malins...
J'adore! Je jubile déja à l'idée de les avoir pour mon goûter d'anniversaire.


Tags:

4 commentaires:

lyle a dit…

Dommage que le ridicule ne tue pas en fait ( mais seulement pour les autres, hein, pas pour moi... )

Anonyme a dit…

Attend une fan j'ai peut etre un avis moins partial que les autres, mais je ne pensent pas qu'ils se sont ridiculisé. Ils on simplement apporté du changement aux concerts qui peuvent etre si banals. Et qui a dit que avoir de l'audace et de la personnalité etait un défaut ?

Miss Julie a dit…

Il reste quand même beau même en clown, lol.

Anonyme a dit…

mais ma parole, t'es con__

est-ce que t'as seulement pris la peine de regardé le clip de "fluorescent_adolescent" ? Franchement je crois pas

J'en connais pas des masse des gens qui arrivent au NME award habillé en chasseur, YMCA ou autre connerie, t'es peut-être trop vieux pour comprendre ... et si c'est le cas, je vois mal ce que tu fais à écouté un groupe aussi génial.

a bonne entendeur ______